Groupe L'Eau Vive


Renouveau Charismatique relié à Fraternité-Pentecôte

 

"L'apparition du Renouveau à la suite du Concile Vatican II a représenté un don particulier de l'Esprit Saint à l'Église" Jean Paul II 1998.

 

Site national : www.fraternite-pentecote.cef.fr

Site international : www.iccrs.org

contact@fraternite-pentecote.cef.fr

 

 

Assemblée de prière :
Le lundi soir à 20h au presbytère : 6 rue Langor (haute ville) à Quimperlé (face à la laverie automatique) Ouvert à tous, (entrée et sortie libre). Venez et voyez !

 

Veillée de prière :

Un samedi par mois de 20h30 à 22h00, en union avec le groupe musical LUX, en l'église Notre-Dame de l'Assomption, place Saint-Michel à Quimperlé (haute ville) (voir les dates dans la rubrique "Actus).

  • Berger du groupe : Patrick VAINEAU
  • Coordination diocésaine : Marie-Christine LE ROY
  • Délégué diocésain pour le Renouveau Charismatique : Patrick VAINEAU
  • Responsable national : Étienne MELLOT
  • Événement 2017 : Jubilé d’or du Renouveau Charismatique Catholique à Rome


contacter le groupe l'eau vive


 

Mais comment est né le Renouveau ? Un peu d’histoire...

 

1967 : Des professeurs et des étudiants catholiques de l’université Duquesne à Pittsburgh en Ohio, aux États Unis, au contact des membres des églises protestantes, font l’expérience d’une nouvelle Pentecôte. Le Renouveau Charismatique atteint l’église catholique à son tour.

Le Renouveau arrive en France, en 1971, avec la naissance d’un groupe à l’abbaye bénédictine du Bec-Hellouin, puis à Lyon.

 

1971-1973 : Les 1ers groupes de prière naissent en France ainsi que les 1ères communautés nouvelles.

 

1975 : 1er rassemblement international à Rome. L’appel à l’unité des chrétiens par la force de l’esprit est une composante essentielle du Renouveau Charismatique. Paul VI accueille et encourage chaleureusement les pèlerins à vivre cette grâce au cœur de l’église.

 

1976 : le 7 octobre, 8 quimperlois se réunissent pour prier dans la salle du presbytère, rue Langor à Quimperlé. Depuis ce jour, le groupe de « l’eau vive » (St Jean 7,37-38) est né et la louange n’a jamais cessé de monter vers Dieu chaque lundi soir. Le renouveau a été encouragé par les papes successifs :

 

« Je vous demande, à vous et à tous les membres du Renouveau charismatique, de continuer à crier au monde, très haut et avec moi : « Ouvrez les portes au Rédempteur ». (Message du pape Jean Paul II à la cinquième conférence internationale des leaders du Renouveau charismatique à Rome le 30 avril 1984)

 

« Vous, Renouveau charismatique, vous avez reçu un grand don du Seigneur. Vous êtes nés d’une Volonté de l’Esprit-Saint comme ‘‘un courant de grâce dans l’Église et pour l’Église’’. Voici votre définition : « un courant de grâce ». (Message du pape François, stade olympique de Rome 1er juin 2014, aux participants à la 37ème convocation nationale)

 

 

Un courant de réveil spirituel

 

Au sein de l’Église, le Renouveau n’est pas un mouvement ayant une structure et une mission particulières. C’est plutôt un courant de réveil spirituel, dans la foulée de Vatican II. Les chrétiens, dits charismatiques, s’engagent dans une « vie de l’Esprit » personnelle et communautaire, se ressourçant dans l’assemblée de prière hebdomadaire et manifestant leur foi par des signes ou charismes. Ils veulent témoigner de l’action de l’Esprit - qui fait connaître l’amour du Père et fait vivre en Christ -, en Église, dans leur vie personnelle et dans leurs engagements divers.

 

Si les groupes du Renouveau sont différents et vivent selon une voie particulière à chacun, il existe, au plan national et international, des instances qui sont des services pour la communication, le soutien et la communion entre eux.

 

Au niveau international, l’ICCRS a son siège à Rome.

 

Au niveau national, la Fraternité Pentecôte regroupant des évêques et des prêtres nommés pour accompagner le Renouveau, ainsi que des représentants des communautés nouvelles et des groupes de prière, encadre la formation et assure la communion entre les groupes.

 

La Fraternité Pentecôte est une instance nationale composée en majorité par les représentants des groupes de prière charismatique. Elle est un service qui fait le lien entre les groupes de prière et elle organise des rassemblements régionaux et nationaux. Elle participe à l’instance internationale de communion, dont le siège est au Vatican.

 

« Vous allez recevoir une force, celle du Saint Esprit qui viendra sur vous, vous serez alors mes témoins » (Actes 1, 8).

 

 

Objectifs des groupes de Prière Charismatique : Un temps de Prière fraternelle, dans la puissance du Saint-Esprit, pour vivre sa foi dans la joie et rencontrer Dieu.

 

 

"Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi et qu'il boive " (Jean 7, 37)

 

Mais qu’est-ce qu’une assemblée de prière charismatique ? : Ce n’est pas une prière liturgique, elle n’a ni rituel ni programme. La seule chose à préparer, c’est son cœur. « Voici, je me tiens à la porte et je frappe ; si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui pour souper, moi près de lui et lui près de moi... » Apocalypse 3, 20

 

Cependant le souci de l’harmonie et l’expérience conduisent à observer certaines étapes qui favorisent le bon déroulement de la prière :

L’accueil toujours très chaleureux, et fraternel -

La louange (chants dits du renouveau) - l’invocation à l’Esprit Saint -

L’accueil et la méditation de la Parole - L’adoration dans l’Esprit Saint.

 

 

La louange caractérise la prière charismatique. « Nul ne peut dire "Jésus est Seigneur", s’il n’est avec l’Esprit Saint » 1 Cor 12,3. La Louange est gratuite : elle nous décentre de nous-mêmes et nous tourne vers Dieu. C’est le verrou de la porte de nos cœurs. Elle est un acte de foi. Elle est festive et pleine de grâces. Elle est incontournable. Elle donne et fait jaillir de nos cœurs ce qui est enfermé, serré, contrit, blessé. C’est souvent là que tout bascule. Il y a comme un saisissement du cœur avec le chant.

 

Les charismes s’exercent souvent à ce moment là, pendant et après la louange. Ils peuvent surprendre par leur spontanéité. Cette liberté est surprenante. Des paroles sont proclamées à haute voix. Les personnes présentes disent du bien du Seigneur et Le reconnaissent comme leur Seigneur et Sauveur. Ils rendent grâces. Ces proclamations sont charismatiques, et elles nourrissent l’assemblée qui est touchée par ce qu’elle entend. Des images et des paroles dites de « connaissance » peuvent être données et reçues. Elles consolent, exhortent, encouragent...

 

La prière est aussi écoute de la Parole de Dieu. Accueillir la parole qui est donnée au cours de la prière, c’est croire qu’à travers elle, le Seigneur a quelque chose à nous dire aujourd’hui pour notre vie. Ce n’est pas intellectuellement que nous avons à la comprendre ; elle se reçoit comme une nourriture spirituelle qui sert à alimenter notre vie quotidienne. C’est Dieu qui parle. L’assemblée est saisie et touchée. Les cœurs accueillent et sont nourris. C’est l’adoration.

 

L’assemblée de prière hebdomadaire est ouverte à tous, sans distinction d’âge, de confession, de santé, de niveau social ou culturel... On y fait souvent l’expérience que le Seigneur parle de façon privilégiée aux " tout-petits " (Luc, 10, 21). Elle est simple.

 

 

 

Que signifie l’adjectif " charismatique "? : Prière charismatique veut dire : prière reçue comme un don gratuit de l’Esprit Saint : " L’Esprit vient au secours de notre faiblesse, car nous ne savons pas prier comme il faut, mais l’Esprit lui-même intercède pour nous en des gémissements inexprimables" (Romains 8, 26)

 

C’est une prière au cours de laquelle vont s’exercer les charismes énumérés par St Paul dans le chapitre 12 de la 1ère épître aux corinthiens :

 

 

 

Renouveau charismatique et effusion de l’Esprit

 

La grâce de Pentecôte

La promesse de Dieu : Dès les temps anciens, une alliance nouvelle st promise à Israël : « je mettrai en vous mon Esprit » Ezechiel 36,27

A plusieurs reprises dans l’évangile, Jésus promet le don l’Esprit Saint : « Mais l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom vous enseignera tout » Jean 14,26

Quand viendra l’Esprit de vérité, il vous introduira dans la vérité toute entière » Jean 16,13

 

Cette promesse se réalise à la Pentecôte

Aujourd’hui encore, des personnes font l’expérience de l’irruption de l’Esprit saint dans leur vie : expérience qui peut être progressive et délicate ou spontanée et inattendue comme l’a vécue la famille de Corneille, le centurion romain : « Pierre parlait encore quand l’Esprit Saint tomba sur eux » Actes 10,44 Cette expérience est dans le renouveau charismatique appelée l’EFFUSION DE L’ESPRIT. Par Jésus crucifié et ressuscité, l’Esprit Saint est offert à tout homme et purifie tout en lui : « Tous furent alors remplis de l’Esprit Saint » Actes 2,4

 

Une expérience spirituelle offerte à chacun

Beaucoup de ceux qui ont connu cette expérience de l’effusion du Saint Esprit décrivent la même explosion de vie lorsqu’ils se sont laissés saisir par le souffle de Dieu, sans pouvoir imaginer à l’avance un tel bonheur et une telle joie ! certains avaient perdu la foi, d’autres étaient des chrétiens « ordinaires », vivant leur foi avec plus ou moins de fidélité… Le don de l’Esprit Saint reçu au baptême et à la confirmation se trouve comme soudainement déployé. L’image d’une source qu’il convient de désensabler pour qu’elle puisse jaillir pleinement … Celle d’une nouvelle naissance (Jean 3, 3), d’une vie plongée dans le feu …

 

Les fruits de cette expérience se manifestent avec force et douceur :

 

* La présence aimante de Dieu : Expérience d’un amour inouï, certitude d’être aimé, compris, pardonné par Dieu. Désormais, au lieu de croire en ce qu’on a entendu dire de Dieu, c’est Dieu lui-même qui se fait proche. Il devient ce Père à qui chacun peut s’adresser en toute confiance, ce Père qui nous dit « Je t’aime » et fait de nous des frères.

 

* La conviction que Jésus est vivant : Une rencontre personnelle se fait avec Jésus dans l’extraordinaire certitude qu’il est là, présent, ressuscité, qu’il est vraiment ce sauveur qui a donné sa vie pour moi personnellement. Le désir qu’il devienne le Seigneur de ma vie se fortifie avec d’autres chrétiens, dans le dialogue fraternel, la lecture de l’évangile, la prière et dans les sacrements de l’Église.

 

* L’Esprit Saint est écouté : Le désir de vivre sous la conduite de Dieu grandit. Pour tous ceux qui le cherchent comme un bien précieux et sans cesse le demandent au Père (Luc11, 13) l’Esprit Saint devient un consolateur, un défenseur, un conseiller intime (Jean 14,16)

 

* La parole de Dieu prend une nouvelle saveur : Surgit aussi le désir de connaître et méditer la Parole de Dieu dans la Bible. Les mots employés par les auteurs bibliques prennent vie et touchent le cœur comme ils ne l’avaient jamais fait auparavant. La Parole de Dieu devient une Parole vivante qui transforme peu à peu celui qui la lit.

 

* Une Vie nouvelle jaillit : Bien souvent, toute la vie de la personne s’en trouve illuminée et transformée : vie de couple, de famille, vie en communauté, au travail, etc… L’Esprit Saint transforme, fortifie, donne le goût de la vie, « la joie, la paix, la maîtrise de soi… » (Galates 5, 22). « Quelque chose a changé en toi » lui dit-on. Un joyeux dynamisme l’habite désormais. Avec le bonheur de connaître Jésus, va naître le désir ardent d’être un témoin de l’Évangile.

 

 

 

Cette expérience ouvre à la vie de l’Église et à des perspectives de vie renouvelée au cœur de la société et du monde.

 

« Je souhaite que la spiritualité de la Pentecôte se diffuse dans l’Église, comme un élan renouvelé de prière, de sainteté, de communion et d’annonce » Jean Paul II, 29 mai 2004.