Paroisse Saint-Colomban en pays de Quimperlé


À l’occasion de la messe chrismale du 12 avril 2017, Monseigneur Laurent Dognin a annoncé la création de vingt paroisses nouvelles (1). Leur mise en place est officielle depuis le 01/09/17 et est le résultat d’un travail diocésain d’une année. Pour chaque paroisse nouvelle, la délimitation géographique et son nom sont le fruit de consultations locales.

La paroisse Saint-Colomban en Pays de Quimperlé est composée des anciennes paroisses suivantes et, depuis octobre 2017, regroupées en 3 communautés chrétiennes locales :

Nizon, Pont-Aven, Névez, Riec-sur-Bélon, Moëlan-sur-Mer, Clohars-Carnoët

 

Bannalec, Saint-Thurien, Scaër, Baye, Mellac, Le Trévoux, Quimperlé

Arzano, Guilligomarc’h, Rédéné, Trémeven, Locunolé, Querrien


Voir la carte de la paroisse
Saint-Colomban en Pays de Quimperlé :

La mallette
pour les vocations :

La mallette pour les vocations

Les photos

de la paroisse :


Message du Pape François pour les JMJ

Depuis 2000 ans, Jésus est lumière...



Les dernières actualités


Évangile du jour


© AELF, aujourd'hui :

Évangile : « Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit » (Jn 15, 1-8)
Acclamation : (Jn 15, 4a.5b) Alléluia. Alléluia. Demeurez en moi, comme moi en vous, dit le Seigneur ; celui qui demeure en moi porte beaucoup de fruit. Alléluia. Évangile de Jésus Christ selon saint Jean En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève ; tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant, pour qu’il en porte davantage. Mais vous, déjà vous voici purifiés grâce à la parole que je vous ai dite. Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi. Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est, comme le sarment, jeté dehors, et il se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous. Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples. » – Acclamons la Parole de Dieu.
>> Lire la suite

Tweets


JMJ 2019 à Panama