DENIER DE L’EGLISE 2020 « Une bonne nouvelle à proclamer : 1000 raisons de donner ».

Avec les membres du Conseil pour les affaires économiques de la paroisse St Colomban en Pays de Quimperlé,  le Père René,  le Père Pierre-Yves et moi-même Père Guillaume, nous nous associons à toutes les personnes qui, tout au long de l’année, font vivre l’Eglise pour le service de tous sur les 19 clochers de la paroisse St Colomban.

 

Tous ensemble, nous désirons témoigner du Christ et de sa Bonne Nouvelle d’amour et de fraternité en toute situation de vie, qui sont autant de portes de la foi : baptêmes, obsèques, mariages, catéchèse, prières, solidarité, écoute et accueil… Il y a de multiples manières de pendre part dans cette aventure d’évangélisation en tant que bénévoles.

Mais cette mobilisation nécessite aussi des moyens financiers pour porter cet élan. Un grand Merci à vous qui acceptez d’y contribuer en faisant un don ponctuel ou régulier, habitants de la paroisse ou estivants.

La campagne du Denier de l’Eglise est la principale ressource de notre paroisse. Il n’y a pas de petits dons. Tout don vers l’Eglise est sacré pour qu’il contribue à bâtir une société selon le cœur de Dieu.

Le Denier de l’Eglise permet de prendre en charge la vie matérielle des prêtres qui sont à votre service, l’employée de maison (Joëlle), et la secrétaire paroissiale (Valérie). Une partie des ressources est versée chaque trimestre (40%) pour la vie de notre Eglise et de services diocésains. Il nous faut financer l’entretien de l’immobilier : la Maison paroissiale de Quimperlé :isolation et changements des fenêtres ; l’espace cour et parking à Quimperlé, la maison paroisiale de Riec. Dans le futur : restauration des salles paroissiales de Quimperlé, isolation du presbytère de Mellac, l’espace parking de la maison paroissiale de Bannalec,… Il ne faut pas oublier l’obligation de mettre aux norme sécurité et accueil tous nos bâtiments accueillant du public. Nous sommes obligés de vendre des bâtiments souvent vétustes pour équilibrer les projets immobiliers. Nous constatons hélas une baisse du Denier de l’Eglise de 20 000€ sur notre paroisse 

St Colomban en 2019. Matthieu LE TRUEDIC, économe diocésain,  évoque plusieurs raisons à cela « d’une part, les affaires de pédocriminalité en Eglise ont certainement eu un impact. D’autre part, le début de la réforme de l’impôt sur le revenu et la mise en place du prélèvement à la source ont peut-être rendu certains donateurs prudents. Et il faut tenir compte d’une autre réalité : une baissé régulière du nombre de donateurs ».

Rappelons-nous : l’Eglise ne vit que de dons.

Un grand merci à vous qui pensez que l’Eglise reste une force d’espérance en ce monde et qui soutenez son action.

Père Guillaume, Père René, Père Pierre-Yves 

Et les membres du Conseil pour les Affaires économiques.