RECRUDESCENCE DES ACTES ANTISÉMITES EN FRANCE- DÉCLARATIONS

Antisémitisme : tous appelés à un sursaut de fraternité

 

La Conférence des évêques de France s’associe à l’élan national contre l’antisémitisme. Elle adresse un soutien sans faille à la communauté juive de France constituée de ses « frères aînés dans la foi » (Saint Jean-Paul II). « Nous sommes appelés à œuvrer ensemble pour s’assurer que l’antisémitisme soit banni de la communauté humaine » (Pape François 2018).

 

De même, la Conférence des évêques de France s’inquiète des nombreux actes de vandalisme et de profanation qu’elle constate à l’encontre des églises en France et condamne plus généralement toute attaque et toute violence proférées contre des lieux de cultes ou des croyants en raison de leur religion.

 

Ces signes de haine proférés au cœur de notre société appellent chacun de nos concitoyens à un sursaut de fraternité.

 

Mgr Thibault Verny, évêque auxiliaire de Paris et Mgr Olivier Ribadeau Dumas, Secrétaire général de la Conférence des évêques de France se joindront, pour le compte de la CEF, à la manifestation organisée à Paris mardi 19 février.

 

Déclaration du CREDI 29 - Cultures et Religions en dialogues, à l'attention de la communauté Juive du Finistère :

 

Dans le respect des convictions de chacun, notre association veut favoriser la rencontre entre personnes appartenant à diverses traditions. 

C'est pourquoi nous exprimons notre indignation devant les dernières manifestations d'antisémitisme et plus largement notre préoccupation devant leur recrudescence. 

À vous, communauté juive de Brest, nous souhaitons exprimer notre union de pensée et notre soutien. 

Ceux d'entre nous qui sont chrétiens, regrettant les erreurs du passé de nos églises, reconnaissent aujourd'hui dans le judaïsme les racines de leur foi et vous appellent frères, faisant leurs ces paroles du pape Jean-Paul 2 en 1986 à la synagogue de Rome : 

« La religion juive ne nous est pas extrinsèque, mais, d’une certaine manière, elle est intrinsèque à notre religion. Nous avons donc avec elle des rapports que nous n’avons avec aucune autre religion. 

Vous êtes nos frères préférés, et d’une certaine manière, on pourrait dire nos frères aînés ». 

Ils font leurs aussi ces derniers mots de la déclaration fraternelle de la Fédération protestante de France au judaïsme en 2017 : 

« La solidarité et la fraternité entre juifs et chrétiens constituent un jalon significatif de cette espérance suprême qui tend vers cet horizon d’une humanité rassemblée et pacifiée autour du Dieu Un et Unique. »

 

À Brest, le vendredi 15 février 2019