FÊTE PAROISSIALE DE ST COLOMBAN

Tout a commencé à la messe chrismale du 12 avril 2017 lorsque notre évêque Mgr Laurent Dognin a promulgué le décret qui érigé vingt nouvelles paroisses dans le diocèse de Quimper et Léon. Les équipes pastorales avaient été consultées sur cette nouvelle organisation en vue de la mission.

Dans la nouvelle paroisse autour de Quimperlé, nous avons proposé de nous mettre sous le patronage de St Colomban qui était le saint protecteur d’une des premières églises de Quimperlé.

 

Comme sa fête est le 23 novembre, nous avons choisi de rassembler la paroisse nouvelle pour célébrer cette « naissance » et orienter notre communauté vers la mission d’évangélisation, sous la présidence du Père Alain Guellec, vicaire général du diocése.

 

 

L’assemblée des paroissiens présents n’a cessé de grossir tout au long de la journée, comme les ouvriers à la vigne du Seigneur.

 

Puisque cette journée paroissiale était mise sous le patronage de Saint Colomban, nous avons commencé par prier le Seigneur par l’intercession de ce Saint : « Seigneur, tu as choisi Saint Colomban, pour vivre en ta présence et annoncer aux hommes la Bonne Nouvelle ; à sa prière, fais grandir en nous la foi, et donne-nous d’avoir entre nous une charité mutuelle dans la paix ». 

Chanter les laudes le matin nous a permis de nous mettre sous le regard de Dieu et d’invoquer son Esprit Saint pour qu’il nous éclaire et qu’il nous guide sur le chemin de la sanctification. Nous nous mettions dans la peau du disciple qui implore son maitre de lui apprendre !

Nous avons ensuite fait la découverte de la statue de St Colomban, sculptée dans un bois polychrome, et qui va faire le tour des différents clochers de la nouvelle paroisse. L’artiste, Christine Mesler, qui était présente nous a fait partager comment elle avait été inspirée par cette mission, et son amour du métier.

 

Place alors à l’enseignement sur le disciple missionnaire. Le père Guellec nous a invités à réfléchir sur ce thème en partant de l’exhortation apostolique du pape François sur la « joie de l’Evangile », où quelques paragraphes parlent de la mission et de la paroisse. 

Mission et communion ont leur origine dans deux grands commandements de Jésus : « Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés ». Communion. 

Et : « Allez ! De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé » (Mt 28, 10 – 20). Mission. 

Par sa nature, l’Église est autant missionnaire que communion. Les deux aspects sont inséparables. Nous pouvons demander à Dieu que nous puissions vivre ce que nous demandons : Vivre en présence de Dieu, annoncer aux hommes la Bonne Nouvelle et pratiquer la charité : c’est le programme de toute vie chrétienne. Le programme d’une vie paroissiale, et donc de cette journée de fête.

 

Après cet enseignement sur le souffle des paroisses, nous nous sommes retrouvés en carrefour pour rendre grâce de toutes les belles choses que nous vivons ou avons vécues, avant de tracer des pistes pour poursuivre cet élan missionnaire. Trois questions nous étaient proposées :

- Chacun peut raconter une expérience heureuse de leur vie paroissiale. En quoi la paroisse est pour vous un lieu de ressourcement ? A quelle occasion le vivez-vous ?

Merci Seigneur pour la joie de croire et le besoin de Dieu, pour la paroisse, source de soutien et de réconfort, pour la participation aux activités paroissiales, pour la joie de transmettre et de recevoir, pour le bonheur d’être en groupe, pour la convivialité inter générations, pour l’appel à servir, …

- Chacun peut dire en quelle occasion, il a fait l’expérience d’être en mission, de témoigner ! Et en quoi cela l’a fortifié dans sa propre foi ?

Les verbes qui ressortent sont accompagner, partager, recevoir, transmettre, s’engager, témoigner et être ce que nous sommes.

- Imaginez ce qui serait à inventer, promouvoir, développer en paroisse dans tel ou tel domaine pour être dans une démarche missionnaire.

Les axes qui en sont ressortis concernent l’Esprit de paroisse, l’appel à d’autres et l’ouverture sur le monde, la communication, l’organisation pratique, les célébrations et le sens du beau et du sacré, la formation et la catéchèse, la prière et l’adoration, les rencontres et la convivialité.

Vient ensuite le temps de la convivialité, de la nourriture matérielle et des jeux pour mieux se connaitre avec un défi, celui de dire bonjour à dix personnes que nous ne connaissons pas. D’autres viennent de plus près ou de plus loin. C’est cela faire paroisse, de connaitre et de partager des moments de joies et de bonheurs, de connaissance mutuelle entre les chrétiens des différents clochers qui mettront en œuvre, chacun selon ses possibilités et ses charismes, cet élan missionnaire que le pape François et notre évêque appelle de leurs vœux.

Le verre de l’amitié, le repas partagé aident à faire connaissance, et les jeux en équipe permettent d’approfondir notre connaissance de St Colomban, évangélisateur de l’Europe occidentale et de nous ressourcer aux fondements de notre foi avec la Parole de Dieu. Un petit gouter permet de confronter les expériences vécues et de partager les souvenirs.

 

Le peuple de Dieu se rassemble pour la bénédiction de la statue de St Colomban, une belle procession avec des briques symbolisant les dix-neuf clochers de notre nouvelle paroisse qui seront les pierres de notre Eglise, symbole de notre communion. Le Christ-Roi, fête du jour nous rappelle opportunément et encore, que nous devons être serviteurs, et nous occuper des plus démunis avec notre cœur et une tête de ressuscité.

 

Merci au père Alain Guellec d’avoir présidé cette journée.

Merci à Christine Mesler d’avoir créé cette statue de St Colomban qui nous aidera à prier.

Merci à nos prêtres, à nos diacres et à nos religieuses qui nous guident et nous accompagnent, dans le quotidien de nos vies. 

Merci à tous ceux qui ont préparé, organisé, accompagné, animé et participé à cette belle et sainte journée. 

Merci pour toutes les idées lancées pour être de vrais disciples missionnaires, à vendredi sur son lieu de vie pour la prière pour les vocations, à dimanche pour le prochain rassemblement paroissial eucharistique, et à l’année prochaine pour une nouvelle fête paroissiale !

RETENEZ DEJA LA DATE : LE DIMANCHE 25 NOVEMBRE 2018 !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0