rédéné


Paroisse de l'ancien diocèse de Vannes maintenue lors du Concordat.

 


église notre-dame de lorette

Adresse :

Messe régulière :

Ouverture :

Places :

Accessibilité :

Parking :

Monument historique :

place de l'église, 29300 Rédéné

...

 

... places assises

en fauteuil ?

parking à proximité immédiate

église non classée
 


L'église Notre-Dame de Lorette à Rédéné comprend une nef de six travées avec bas-côté nord. Au sud, près du clocher et en aile, chapelle des fonts, et, au droit des trois dernières travées, sacristie et chapelle alignée à l'est sur le chevet plat.

L'édifice, dû aux plans de l'architecte Chaussepied, a été construit en 1904-1905, mais le clocher, terminé en 1901, est de J.-M. Abgrall. Les arcatures trilobées de l'ancien ossuaire ont été remployées dans la

clôture de la chapelle des fonts.

Le clocher à flèche octogonale et clochetons d'angle n'a pas de galerie ; il est accosté de deux tourelles

d'escalier octogonales.

Les arcades en tiers-point de la nef pénètrent directement dans les piliers cylindriques. La chapelle sud

est coupée en deux par une arcade et elle s'ouvre sur le choeur par deux arcades identiques à celles de la nef.

 

Mobilier :

  • A l'autel de la chapelle sud, petit retable à colonnes torses, orné de quatre statuettes, dont une Vierge Mère, et de deux bas-reliefs polychromes (Annonciation et Nativité).
  • Restes d'un ancien retable : quatre colonnes sur leurs soubassements et pots à feu.
  • Deux bénitiers, l'un en coquillage, l'autre en granit daté 1669.
  • Statues anciennes en bois polychrome : Crucifix (nef), Père Eternel (ancienne Trinité), Vierge à l'Enfant dite Notre Dame de Lorette, autre Vierge Mère présentant un fruit à l'Enfant, saint Jean-Baptiste, saint Pierre, saint Roch, saint Yves, saint Cornély, saint Mathurin, deux Anges adorateurs.
  • Au presbytère, statues d'une Vierge à l'Enfant dite Notre Dame de Kergornet, bois polychrome, et de saint Gurloës, pierre.
  • Vitraux : Pèlerins d'Emmaüs dans la fenêtre axiale (atelier Laumônier, 1905), histoire de la Maison de Lorette (chapelle sud), Baptême du Christ (fonts).

* Près de l'église, croix monolithe de granit. A 500 m, fontaine de dévotion dédiée à Notre Dame de Lorette.

 


chapelle sainte-marguerite

La chapelle Sainte-Marguerite à Rédéné est un édifice rectangulaire, cantonné de quatre contreforts d'angle. Il semble avoir été commandité, peu après 1500, par les Caric, seigneurs voisins du manoir de la Porte.

Décorée de fleurs de lis au chevet et de deux angelots sur la porte latérale, la petite sacristie est un ajout du début du XXème siècle.

Percée par un obus en septembre 1944 lors du siège de Lorient à la Libération, la chapelle est restaurée en 1955.

Le pardon est célébré le deuxième dimanche de juillet.


chapelle de rosgrand

La chapelle de Rosgrand dite de la Mère de Dieu est située dans un enclos attenant à l’ensemble de la propriété de Rosgrand à Rédéné.

La chapelle est une construction en schiste et granite avec moellons et enduit partiel. La toiture est à longs pans et recouverte d’ardoises. De plan rectangulaire, la chapelle a subi des modifications depuis sa création, notamment sur le clocher : à l’Est le rajout d’une sacristie et d’une tour carrée (vers 1900) enfermant un escalier tournant donne accès à l’ancienne chambre de cloche. La flèche surmontant la tour a disparu. La partie ouest de la chapelle est en partie semi enterrée et sert de caveau. Le mur latéral est percé d’un “portail antique”. L’enclos possède des piliers monumentaux coiffés des statues et d’armoiries sculptées. Cette chapelle funéraire fut construite en 1766 pour Simon Joly, Sénéchal de Quimperlé et propriétaire du domaine de Rosgrand, avec des éléments provenant de différents édifices ruinés du secteur.

Voulu comme mausolée familial et musée, l’édifice, béni en 1781, possède de nombreux remplois de qualité (porte du 16ème siècle, armoiries).

 

Le mobilier présente un intérêt :

 

  • La porte en chêne du XVème siècle de l'ancienne chapelle qui a été conservée.
  • un chancel du début du 16ème ou début 17ème siècle en bois sculpté prenant toute la largeur de la chapelle et représentant des scènes de l’Ecriture Sainte. Il proviendrait de l’église st Michel de Quimperlé.
  • La chapelle abrite un nombre important de statues (dont la statue de la vierge-Mère)
  • A l'intérieur, outre le maître-autel, on trouve un autre autel en bois sculpté, dédiée à saint Isidore et deux niches en forme de chapelles, consacrées à saint Cado et à saint Yhuel.
  • Dans la crypte de la chapelle on y trouve les sépultures des membres de la famille de Rosgrand.
  • Les armes des familles Rosgrand et Kerguévre y sont reproduites à plusieurs reprises.
  • Des colonnes et des panneaux, issus du chancel décorent les murs de la chapelle.

La chapelle de Rosgrand est devenu en 2010 propriété communale

 


chapelle détruite

  • Chapelle Saint-Jean de Lannou, dite de l'Hôpital.

 

 

BIBL. - Fr. Audran : Notice sur la paroisse de Rédéné (B.S.A.F., 1876). - Le chancel de la chapelle de Rosgrand (B.S.A.F., 1903). - J. -M. Abgrall : Le chancel de la chapelle du château de Rosgrand (B.D.H.A. 1902, p. 329-333).